HSBC la banque du (quasi) proto hipster


HSBC et le point de détail.

Petite récréation pour les fins observateurs de la vraie vie et de celle que nous présentent les gentils publiciteux.



Le dernier spot HSBC en date est destiné à nous vendre des sous, plein de sous pour tailler la route dans une caravane vintage retapée en dehors des heures de brain storming dans l'open space plein d'amis-plus-que-des-collègues d'un monsieur barbu mais vachement content, ce qui je vous l'accorde n'est pas incompatible (c'est de la pure de jalousie, oui !).
Revenons à notre proto hipster - sachant que le hipster est déjà en voie d'obsolescence pas programmée – qui pourrait toucher à la perfection et qui pourtant foire lamentablement sur un point au moins.
Pourtant sa dégaine est tip top: Stan Smith aux pieds, chemise de bucheron ouverte sur T-shirt qui a fait des kilomètres. De surcroit, entre son thé bio-éthique, son I-pad pas bio-éthique et ce front de travailleur qu'il essuie fortuitement, il a tout bon. Il parvient la gageure d'associer une allure virile mais point trop à une intelligence toute en sobriété. Mieux, on découvre in fine qu'il a des gosses dont il s'occupe et c'est justement là que survient le drame hipsterien, la couille dans le potage, le hic dans le 
tableau.



 C'est pourtant pas compliqué de remplacer ce tricycle obsolète par une draisienne, non ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis, votre commentaire est toujours le bienvenu sur Les pages du Tchi...