L'effet d'éphéméride



Video courtesy of Pekka Veikkolainen

L'Effet d'Ephéméride

Oublier le repas du soir sur la table,
Refaire de tête la somme des années,
Et s'il le faut, repousser le point du jour
Pour trouver une phalène ordinaire
Accrochée au fil ténu de sa vie.
Au fond du jardin, danser sur ses ailes graciles,
Attention, fragiles.

L'heure est venue des perceptives passagères,
Celle d'éteindre ses lumières,
Lors une dernière nocturne,
Pour une première nocturne.
Le moment est venu de rejoindre l'endroit précis
Où les langueurs d'une vie
Ne valent ni plus ni moins,
Que les raccourcis virevoltants du papillon d'une nuit.

Ça y est, c'est fait.
Il est temps d'arracher les dates de papier passé,
Les jours d'enfantement
Comme les parties de pêche,
Toutes miscellanées de l'existence.

Faire voler les feuilles par dessus tête,
Depuis la saint-Papillon-de-Nuit
En passant par la saint Julien tu n'iras point
Depuis la saint Enfants Terribles,
Jusqu'aux saints Hommes renonçant.
Et rencontrer pour une fois:
L'effet d'éphéméride.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis, votre commentaire est toujours le bienvenu sur Les pages du Tchi...