The Wild Sons... de l'âpreté pas apprêtée

Leur marque de fabrique, un gros son aux contours bien tranchés, du Rock (côté Sud, s'entend) et du Blues. 
OK, mais les lyrics ? Les mots sont rauques tout pareil.

Les Wild Sons, puent l'authentique, le bourbon "triple age". Les lascars ont dû traîner leurs boots jusqu'au fin fond du bayou ou dans la poussière de la Sierra Madre. Ils ont certainement roulé leur(s) bosse(s), connu successivement et dans le désordre: la geôle, la gnole, les gnons.
On les voit bien dans la mouise. Manque de bol. Manque de fric. Pas tout neufs. Pas princes charmants non plus.

Il y aurait de quoi raconter une palanquée d'histoires si seulement c'était vrai.
Mais voilà, les Wild Sons sont d'ici, beaux, frais comme des gardons. Mieux, ces quatre-là semblent avoir tout compris de leurs aînés (en VO dans leurs textes) alors ils envoient du très bon rock pour notre bon plaisir.


Comme quoi…







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis, votre commentaire est toujours le bienvenu sur Les pages du Tchi...