De la raison en politique ne resterait-il que des cendres ?


La raison et les cendres


Facebook et les réseaux sociaux en général sont le théâtre de l'expression d'opinions politiques tout azimut. C'est devenu un champ de bataille (de massacre) un lieu de prosélytisme pour un parti ou un candidat. Je suis un vieux singe qui a du mal avec les avis toujours tranchés et sans nuance que je lis ici-bas depuis des mois. Comme si c'était noir ou blanc, les méchants contre les gentils. Comme si les programmes des uns et des autres étaient à pendre pour argent comptant. Comme si l'on avait rien retenu, rien appris de l'histoire politique des décennies passées. Prendre du recul, relativiser, être toujours dans le doute et la nuance parait hors de portée des thuriféraires de tel ou tel. Nombre de personnes qui me paraissaient autrefois dans la retenue et la réflexion frôlent l’hystérie dès lors qu'il s'agit de politique. à longueur de post je ne lis que la haine, l’opprobre et le bashing.
J'avoue que ça me désole au plus haut point, je ne dois pas être assez binaire pour tout jeter ou tout prendre. Je ne suis pas non plus un enfant que l'on nourrit de fables concoctées dans les arrières cuisines de droite ou de gauche ou d'ailleurs. Je sais respecter les opinions à partir du moment où on ne veut pas me les faire passer pour des vérités intangibles. D'ailleurs, j'ai pris autrefois une carte dans un parti politique, pour voir et pour être "utile", éventuellement. Je n'ai trouvé qu'une bande de moutons décérébrés qui marchaient comme un seul homme derrière le prêt-à-penser distillé par une chapelle ou une autre. Pas question de mettre en doute la bonne parole, de donner (ne serait-ce qu'une fois) raison à l'"ennemi" et cela même à l'intérieur du même parti. J'ai tenu 3 semaines.
Pour autant, je vais voter comme toujours parce que c'est à la fois mon droit et mon devoir. 

Mais vous n'aurez pas la couleur de ma voix, car je ne veux pas alimenter la rivière d'invectives qui me fait parfois douter de notre société...avancée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre avis, votre commentaire est toujours le bienvenu sur Les pages du Tchi...